mardi 16 septembre 2014

Je me suis mise au thé vert




Je sais, cet article commence un peu comme "hier, j'ai mangé une pomme". Vous vous en foutez surement que je boive du thé vert
Mais si je prends la peine de vous voir me bouder parce que ma vie est vraiment trépidante depuis que je connais le thé vert, c'est qu'il y quelques bonnes raisons d'en boire !

 Avez-vous entendu parler du phénomène minceur du moment, le Tiny Thé ? Un thé qui coûte un bras : 28€ pour une cure de 2 semaines, à boire avant chaque repas. La promesse : un ventre plus plat.
Ce thé n'est pas mauvais pour la santé, mais il n'est pas particulièrement miraculeux. Il est certes composé de thés et ingrédients bons pour l'élimination, mais c'est le cas de beaucoup de thés !

Mais pourquoi ça fonctionne ? Parce que le thé est bon pour l'élimination comme je le dis plus haut et que boire avant chaque repas coupe la faim. Bête comme chou. 

Donc...n'importe quel thé ferait l'affaire !


Les bienfaits du thé vert


C'est un thé très appréciés des Chinois et des Japonais. Sa dégustation fait d'ailleurs partie de leurs rituels bien-être depuis des millénaires.

Le thé vert est un puissant antioxydant (grâce à sa teneur en catéchine), ce qu'il veut dire qu'il aide à lutter contre le cholestérol. Le thé vert est aussi un bon moyen de lutter contre les effets du surplus de café. Le matin je reste une adepte du café noir une fois arrivée au boulot. C'est comme ça. Mais des fois, j'ai tendance à abuser : j'attends d'avoir la tremblotte pour poser ma tasse...La théanine, contenue dans le thé vert, va apaiser les effets de la caféine. Intéressant, non ? Vous vous coucherez moins sotte !

Selon les différentes études, le thé vert préviendrait du cancer, des maladies cardio-vasculaires, tout ça tout ça...N'étant pas scientifique, je préfère ne pas m'avancer.

Pourquoi j'aime en boire


Oui parce qu'après tout, je ne suis pas scientifique ni diététicienne, je n'ai pas passé mon thé au microscope pour savoir exactement de quoi il en retourne.

Concrètement, depuis que je bois du thé vert je ne peux pas vous affirmer que j'ai perdu 5 kilos en 2h, ou que mon ventre est bien plus plat. Il y a trop de choses qui entrent en compte : mes séances de sport plus ou moins intensives, mon alimentation plus ou moins équilibrée, mes états de stress plus ou moins intense...J'en pense et des meilleurs.

Ce que je peux dire sans risque de trop m'avancer, c'est que ça me fait du bien de prendre le temps de me faire mon thé. 
Depuis que j'en bois, je me sens bien l'après-midi, j'ai l'impression de mieux digérer. Je n'ai jamais eu vraiment de ventre, c'est donc difficilement mesurable; mais effectivement je ne me sens pas du tout ballonnée.
J'ai arrêté de fumer depuis 7 mois. Avant, quand je rentrais du travail, je fumais sur ma terrasse. Maintenant je bois une grande tasse de thé, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais il me semble que c'est beaucoup plus sain...

Quel thé vert choisir


En fait, le thé vert, c'est du thé qui provient de l'arbre théier, comme tous les autres thés. Sauf qu'il ne subit aucune fermentation. Ce qui lui donne un goût assez amer.

Lors de mon dernier voyage, en Chine (si ça vous intéresse vous pouvez regarde mes articles à ce sujet), j'ai ramené du thé vert. Et franchement, sans citron et sans miel, c'est assez difficile de se régaler en le dégustant.
Je voulais un thé que je puisse déguster nature (sans sucre surtout).

J'ai donc opté pour un mélange de thé, qui contient du thé vert : le Thé 4 agrumes, Goût Russe, de la Route des Comptoirs. C'est un thé que j'achète à Biocoop, la plupart des ingrédients sont issus de l'agriculture biologique et/ou du commerce équitable.

Trucs et astuces pour réussir son thé


Qu'il soit vert ou pas, voici mes trucs & astuces pour un thé réussi
  • L'eau de votre thé ne doit pas bouillir ! Elle doit être très chaude, mais ne doit pas être portée à ébullition car elle détruirait les avantages du thé. On arrête donc la bouilloire avant qu'elle glougloutte.
  • Le temps d'infusion doit être respecté ! Bien souvent on n'aime pas le thé car on trouve le goût trop amer : c'est peut-être parce qu'il est trop infusé. Tout simplement.
  • La quantité de thé par contre, je fais au petit bonheur la chance. C'est à dire que je dose à vue d’œil. En règle générale, je n'en mets jamais beaucoup. Les sachets de thé industriels ont tendance à trop mettre de thé pour une tasse. Je préfère donc une cuillère à thé et du thé en vrac pour doser(comme vous pouvez le voir sur la photo, voici une dose pour une tasse).
  • Prendre le temps. Imitez les anglais, soyez nonchalante, prenez le temps de faire votre thé puis de le déguster calmement. C'est comme ça qu'il est le meilleur...
Et vous ? Quelles sont vos astuces pour réussir votre thé ? Un thé vert à me conseiller ?

mardi 9 septembre 2014

Quel liner feutre choisir ?

De tous mes gestes beautés, si je devais n'en garder qu'un, ce serait le trait de liner façon cat's eyes. En cas de flemme, d'ouragan, de grippe ou de gastro, si j'ai envie de ressembler à quelque chose, je me tartine l’œil en amande et, je sens tout de suite que mon visage prend une toute autre forme. 
La magie du maquillage.

L'autre jour, j'ai testé un super liner (je vous en avais parlé ici). Étant donné que j'arrive à la fin de ce liner, j'ai voulu le remplacer. Pour ce faire, je suis passée par :
  • Un flop total
  • Un coup de cœur intérsidéral
Aujourd'hui, je vais donc faire un petit battle de 3 liners feutre. Histoire que mon expérience d'aventurière de la cosméto serve à quelque chose.

 

1/ Le Super Liner  "Blackbuster" - L'Oréal

Photo Super Liner Blackbuster L'Oréal Paris (liner feutre noir)


C'est donc le dernier en date que j'ai adoré. L'article avec sa revue complète est disponible ici. La photo de moi plus haut de cet article, c'est celui-ci que je porte. J'avais dit de ce liner qu'il était parfait pour les débutantes car la prise en main est top. Et la grosseur du feutre facilite l'application.

Prix : 14€
Facilité d'application : 18/20
Tenue : correcte 15/20

2/ Feutre Eyeliner "Regard éclat extrème" - Nocibé



Mon Super Liner Blackbuster (j'ai l'impression de parler en langage PowerRangers, bordel mais qu'est-ce que vous sniffez chez L'Oréal pour nous pondre des conneries pareilles) arrivant en fin de vie, il fallait bien lui trouver un successeur. 
Hors de question de sortir le visage découvert sans mon liner. C'était une question de vie ou de mort. Je reçois un SMS, Nocibé me file 20% sur le produit que je veux. Voilà qui tombe au poil. Je me dirige vers ce feutre qui m'a l'air d'avoir tout d'un grand : une mine sympa. Je me cache de la vendeuse, je teste sur mon poignet : le noir m'a l'air bien intense. Adjugé vendu.


Et là, mauvaise surprise. Il faut appuyer comme une dégénérée pour que le noir s'applique sur la paupière. Je ne vais pas vous faire un dessin, c'est fragile un œil.

Non seulement, c'est douloureux mais en plus en 2h il n'y a plus rien sur les paupières. C'est ce que j'appelle un flop total. Le nom de ce liner est peut-être moins #WhatTheFuck que le Super Liner Blackbuster, mais il est beaucoup plus présomptueux. Plein de promesses : "éclat" & "extrême" mais pas grand chose dans le calfouette finalement.

Prix : 10€90
Facilité d'application : 5/20
Tenue : 8/20

3/ Stylo Eye Liner longue tenue "Ultimate Pen"


 

Encore un titre de produit prometteur, voire racoleur. J'étais paniquée, en vacances, et plus d'eye liner. Dieuduciel, il y a un Kiko dans le coin. Même si cet eye liner me promet la lune (je n'aime pas trop ça, ni de la part des marques cosméto, ni des mecs), je n'ai plus le choix. Le prix (6€90) me radoucit : au pire, si c'est un flop, je ne serais pas obligée de me nourrir de coquillette jusqu'en décembre.

 

Sauf que ce petit malin ne m'a pas déçu le moins du monde. L'application est easy-baby (comprendre: facile). Et la tenue...Ben ouais, y'a de quoi se la péter : elle est irréprochable. En fin de journée ma virgule au coin de l’œil me nargue avec toute son arrogance : ce liner mérite son titre d'eye liner "longue tenue". La pointe est très fine : je peux donc me permettre un trait très fin. Par contre, si je dois lui chercher des poux, je dirai que pour une débutante, c'est pas pas le liner idéal. Mais bon, c'est vraiment histoire de temporiser mes propos et mon emballement.

Prix : 6€90
Facilité d'application : 18/20
Tenue : correcte 18/20

 

Le Stylo Eye Liner Longue Tenue "Ultimate Pen". Du coup, je comprends la mention "ultimate pen". C'est un peu le liner à avoir dans sa trousse.
 

mardi 2 septembre 2014

Une BB crème bio ?

 

L'année dernière, j'avais opté pour une BB crème Vichy, qui ma foi, me convenait parfaitement. Depuis, j'ai décidé d'utiliser des produits sans cochonnerie (parmi les plus connues : silicones, phenoxyethanol, paraben, paraffine...). Et la BB crème Vichy contient la plupart de ses ingrédients.

Nous n'allons pas trainer le tube Vichy sur la place publique pour le décapiter (quoiqu'il le mériterait), nous allons plutôt faire l'éloge d'une BB crème efficace et bio.

Présentation de la Beauty Balm (baume de beauté) de la marque Lavera :

 

Ce qu'en dit la marque :

Pour un teint naturel zéro défaut : la Crème Beauty Balm de Lavera associe le soin à une pointe de maquillage. Cette formule légère offre à votre peau une hydratation 24h et un éclat des plus naturels.
La crème aux pigments minéraux naturels couvre les rougeurs et floute les imperfections. Le teint est uniforme et lumineux.
Efficacité prouvée par un institut de contrôle indépendant

Certifié NATRUE (cosmétiques naturels)
Avec fluide végétal bio produit par nos soins
Convient aux végétaliens

Composition du produit :

Water (Aqua), Olea Europaea (Olive) Fruit Oil*, Alcohol*, Glycerin, Titanium Dioxide (CI 77891), Glyceryl Stearate Citrate, Lauryl Laurate, Myristyl Myristate, Glycine Soja (Soybean) Oil*, Cetearyl Alcohol, Lactobacillus/ Salix Alba Bark Ferment Filtrate, Carthamus Tinctorius (Safflower) Seed Oil, Xylitylglucoside, Aloe Barbadensis Leaf Juice*, Euterpe Oleracea Fruit Extract*, Glycyrrhiza Glabra (Licorice) Root Extract*, Butyrospermum Parkii (Shea Butter)*, Simmondsia Chinensis (Jojoba) Seed Oil*, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) Oil*, Anhydroxylitol, Sodium Lactate, Sodium Hyaluronate, Tricaprylin, Glucose Glutamate, Dehydroxanthan Gum, Xanthan Gum, Tocopheryl Acetate, Hydrogenated Palm Glycerides, Hydrogenated Lecithin, Lysolecithin, Lecithin, Bisabolol, Iron Oxides (CI 77491), Iron Oxides (CI 77492), Iron Oxides (CI 77499), Silica, Magnesium Silicate, Mica, Xylitol, Microcrystalline Cellulose, Algin, Tocopherol, Brassica Campestris (Rapeseed) Sterols, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Ascorbyl Palmitate, Tin Oxide, Fragrance (Parfum)**, Linalool**, Limonene**, Geraniol**, Citronellol**, Citral**, Benzyl Benzoate**
* ingredients from certified organic agriculture
** natural essential oils

LabelsLabels
 

Ce que j'en pense : 

A première vue j'ai sauté au plafond en voyant la couleur du produit ! La couleur était foncée, et la texture très épaisse. J'ai hésité à utiliser mon couteau à beurre pour l'étaler. Mais une fois posée sur le visage, la crème s'étale très bien, très facilement. Je n'ai eu aucun mal à obtenir un teint uniforme. Et magie : la couleur s'estompe à merveille avec mon teint d'endive.
J'ai bonne mine. Oui, bonne mine. Mes pores sont presque couvertes, mes rougeurs ont disparus.

Donc sur cette image, on peut voir que j'ai appliqué la BB crème comme une "manchette". Le résultat est naturel, et lumineux.

Les petits + :

Outre le fait que le produit a une bonne compo, j'ai adoré l'odeur de cette crème. Il faut compter une quinzaine d'€ pour se la procurer, ce que je trouve tout à fait raisonnable.

En conclusion :

C'est un coup de cœur pour moi. C'est la première fois que je me tourne vers la marque Lavera, je n'hésiterai pas la prochaine fois.


Et vous, avez-vous déjà testé une BB crème Bio ? Connaissez-vous celle-ci ?

mardi 26 août 2014

Une nouvelle de Stephen King adaptée au cinéma : Bon ménage

Affiche "Good Marriage" (traduction "Bon Ménage) nouveau film Stephen King


Bonne nouvelle : une nouvelle de Stephen King va être adaptée au grand écran. Wouhou. Le dernier film tiré d’un bouquin de l'
hommeécrivain de ma vie, c’était Carrie. C’était ma grosse frousse de décembre. 
Bon je vous préviens maintenant, je risque de vous spoiler. Arrêtez-vous maintenant si vous n’avez pas lu les derniers bouquins de Mr King, sinon vous allez m’incendier.

Et joie : c’est repartit pour un tour avec Bon Ménage. Si vous êtes une fervente lectrice de King, vous allez peut être avoir la même réaction que moi : « C’est lequel celui-là ? ». Effectivement, Bon Ménage n’est pas un roman, c’est une nouvelle. Une nouvelle tirée du bouquin Nuit noire, étoiles mortes. J’avais lu ce recueil de 4 nouvelles l’été dernier. Je l’avais dévoré le soir sur ma terrasse. C’est marrant, mais je me souviens très bien de chacune de ces nouvelles. 
En gros, ce sont des gens comme vous et moi (à peu près normaux, un brin barrés peut-être) qui se retrouvent dans des situations pas possibles. En gros.

Et il y en a une qui m’avait quand même marquée. Je vous le donne en mille, c’était Bon Ménage
L'histoire est simple (ATTENTION MEGA SPOIL), une petite femme bien sage découvre que son homme est un tueur en série. Comme ça, un soir, elle descend à la cave, elle farfouille un peu, pense trouver 2/3 magazines pornos. Et là, bim bam boum, elle découvre le pot au roses. Enfin, la boîte en métal contenant les preuves en fait.

L’auteur te projette en plein dans le peignoir de cette gonzesse et tu transpires comme un rugbyman du Top 14 sur ta chaise parce que tu demandes bien comment tu vas bien pouvoir t’en putain de sortir !? Qu’est-ce tu ferais toi à sa place ? Moi : une crise cardiaque !

Bref, cette nouvelle m’avait complètement angoissée, je m’arrachais la frange et me rongeait les ongles. Voilà pourquoi elle m’a marquée. Alors, quand j’apprends qu’un film va sortir, c’est la tétanie totale et définitive.

Je vous laisse découvrir ça par vous-même, je n’ai plus la force. Adieu.

mardi 19 août 2014

Mes manies de blogueuse

 

Quand tu es blogueuse, y'a deux, trois choses qui changent dans ta vie. Ça va du truc banal, aux troubles obsessionnels du comportement. 

En voiture Simone, vis ma vie de blogueuse :

1/  Tout est susceptible de faire un bon sujet d'article




Je prends des notes de partout : au cinéma, dans mon canapé quand je lis un bouquin. Je prends en photo avec mon Iphone les produits de beauté qui pourraient m'intéresser dans les magazines en attendant le médecin. Je pique des produits à mon entourage (ce ne sont que des emprunts évidemment). Je pense idée d'article, je mange idée d'article et je dors idée d'article. J'ai la phobie de la page blanche (ce qui est complètement abruti puisque je n'en ai jamais été victime).

2/ Je lis toutes les étiquettes



Impossible pour moi d'acheter une huile en supermarché en 3 minutes pendant le plein de courses hebdomadaire. Il me faut ma liste d'ingrédients suspects, une connexion internet suffisante sur mon smartphone pour vérifier les ingrédients que je ne connais pas. Quand mes copines me prêtent un produit, je commente et traduis la composition de chaque tube...Je ne jette pas les emballages d'ailleurs, pour pouvoir vous donner la composition des produits dont je vous parle ici. Ma salle de bains c'est un véritable fourbi !

3/ Distribution générale de bons conseils




Mon pauvre entourage...Depuis que j'ai mis le nez dans les cosmétiques bio...Je suis une vraie casse-burettes. "Ah mais dans ton labello, y'a du pétrole, c'est pour ça que tu crois que t'es hydratée et que tu passes le tube en une demie-matinée". "Essaye les shampoings sans sulfates, tu me remercieras". "Tu fais rien pour tes cuticules ? Non mais parce que maintenant ils font des trucs supers". "Les parabènes, c'est quoi, je vais t'expliquer ...." TA GUEULE. Je tiens à m'excuser auprès de vous tous : je ramène ma science et je vous autorise à me frapper pour cela.

4/ Petit déjeuner geek




Avant le matin je regardais les Totally Spies en grignotant mes tartines de cancoillotte. Maintenant...C'est la tournée des grands ducs : je regarde ce qu'il se passe chez les autres blogueuses. Instagram, pinterest, facebook, et bien entendu Hellocoton. Et quand je sais que je sors le soir, ce qui est souvent le cas pendant la période estivale, je fais mes photos le matin ! Je profite de la lumière douce et matinale pour prendre en photo les produits que je vais vous présenter...En générale, je suis tellement occupée que mon thé refroidi tout seul dans son coin !

5/ L'angoisse que tout s'arrête




Du moment où j'ai mis en ligne un article, l'angoisse peut commencer. Je croise les doigts pour qu'il vous plaise. J'écris pour moi. Mais si je n'étais pas lue...Je prendrai beaucoup moins de plaisir. La fois où j'ai poussé mon coup de gueule "J'ai failli arrêter de bloguer", j'ai vraiment eu la trouille que vous me repoussiez à jamais. Et ça a été le contraire, vos commentaires allaient dans mon sens. A partir de ce jour, j'ai décidé d'être à 100% moi.


Voilà ce que ça donne de bloguer...Beaucoup d'investissement et surtout beaucoup de plaisir. Je vous laisse, j'ai une tonne d'articles à vous préparer !



Source Gifs animés : Giphy.