Roman / Film : Gone Girl, l'adaptation du roman "Les Apparences"

10:49




J'aime lire et j'aime tout autant regarder un bon film. Pour moi, regarder l'adaptation cinématographique d'un roman, c'est un jeu. Je sais que les personnages ne seront pas comme dans mon esprit, les décors ne ressembleront pas forcément à ce que j'ai pu imaginer et le scénario évolue quelques fois. En fait, c'est ça qui est intéressant...

Souvent je lis "oh j'ai été trop déçu, il manquait des détails, je n'avais pas imaginé les choses comme ça". Et souvent, j'ai envie de répondre "C'est le jeu ma pauvre Lucette".
Un film tiré d'un roman, reste une interprétation. La manière dont on imagine les choses est propre à chacun. Heureusement que les interprétations sont différentes, ce serait tellement triste sinon !
Oui à la diversité et oui à l'imagination débordante de chacun !

Aujourd'hui je vous propose un petit comparatif/descriptif d'un roman et de son adaptation en film.

Le roman "Les Apparences" de Gillian Flynn

 

 

C'est ma mère qui m'a mit le pavé entre les mains. Je n'en avais pas entendu parlé, elle m'a juste dit "Tiens, un bon thriller". Avant je détestais les thrillers parce que bien souvent, l'histoire tourne trop autour des enquêteurs, qui eux m'ennuient au plus profond. J'aime décortiquer le cerveau tordu des serial killer, pas le petit déjeuner et les états d'âme du sergent de la brigade Mesfesses. "Les Apparences", c'est un peu ça : on se focalise sur la psychologie du couple qui est au centre du drame.

Synopsis :
Amy et Nick forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan pour s'installer dans le Missouri. Un jour, Amy disparaît et leur maison est saccagée. L'enquête policière prend vite une tournure inattendue : petits secrets entre époux et trahisons sans importance de la vie conjugale font de Nick le suspect idéal. Alors qu'il essaie lui aussi de retrouver Amy, il découvre qu'elle dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d'autres plus inquiétantes. Après Sur ma peau et Les Lieux sombres, Gillian Flynn nous offre une véritable symphonie paranoïaque, dont l'intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller.

Le bouquin est divisé en 3 parties
- Le garçon perd la fille 
- Le garçon rencontre la fille
- Le garçon récupère la fille (et vice-versa)

Un chapitre est raconté par Nick Dunne (l'homme du couple), puis l'autre est conté au travers du journal intime d'Amy (la femme du couple). Le journal relate des faits passés avant la disparition d'Amy. 
Tantôt on évolue dans l'enquête, la panique de Nick, tantôt on en apprend plus sur la manière dont le couple s'est construis. 
Bien évidemment, le roman est complètement captivant. On veut savoir où est Amy et ce qui lui est arrivé. Le déroulement de la fin du roman est plutôt bien foutu : on ne s'y attend pas vraiment et à la fois on est pas tellement surpris car les personnages sont bien ficelés.

Gillian Flynn m'a tenue en haleine et m'a surpris. Bravo mec !

Il y a deux, trois réflexions sur le couple et la manière d'appréhender la routine (au sein du couple) qui m'ont bien plu. Et pas forcément rassuré.
J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur. Sa manière de nous plonger dans la manière de penser des personnages. 

Deux citations qui m'ont plus, la première est une définition de la Fille cool qui m'a bien fait glousser :
"Être une fille cool, ça signifie que je suis belle, intelligente, drôle, que j'adore le football américain, le poker, les blagues salaces, et les concours de rots, que je joue aux jeux vidéo, que je bois de la bière, bon marché, que j'aime les plans à 3 et la sodomie, et que je me fourre dans la bouche des hot dogs et des hamburgers comme si c'était le plus grand gang-bang culinaire du monde, tout en continuant de m'habiller en 36, parce que les Filles Cool, avant toutes choses, sont sexy. Sexy et compréhensives. Les Filles cool ne se mettent jamais en colère ; elles font un sourire chagrin et aimant, et laissent leurs mecs faire tout ce qu'ils veulent. Vas-y traite-moi comme une merde, ça m'est égal, je suis une Fille cool. Les hommes croient réellement que cette fille existe. Peut-être que s'ils gobent ce bobard, c'est parce qu'il y a tant de femmes qui ne demandent qu'à faire semblant d'être cette fille."
 Et la deuxième est une définition (un peu gluante mais très intéressante) des âmes sœurs :
"Ils n'ont pas d'impatiences l'un envers l'autre, pas de conflits larvés, ils traversent la vie comme deux méduses jumelles - d'instinct ils s'étalent et se contractent, remplissent leurs espaces respectifs de façon liquide"

Donc "Les Apparences" n'est pas simplement un bon thriller. C'est un personnage féminin très fort, auquel je me suis identifiée à plusieurs reprise et qui m'a filé un vertige monstre.

Quand est-ce que l'on devient une psychopathe par amour ?

Où sont les limites dans un couple ?

Ces réflexions permettent une remise en question sur la manière que l'on a de se comporter en couple, ou même plus simplement sur la manière d'aimer l'autre.

De toutes évidences, je lirais d'autres romans de cet auteur. Histoire de voir si je suis aussi dingue qu'Amy ou bien si c'est la plume de Gillian Flynn qui fait que l'on s'identifie aux personnages aussi facilement.

 Le film "Gone Girl" de David Fincher


A l'arrière du roman j'ai pu lire qu'il y aurait un film. Effectivement Gone Girl est sorti en Octobre 2014. Il y a quand même eu 8 nominations et de très bons acteurs (Ben Affleck, Rosamund Pike, Neil Patrick Harris...)

Synopsis: 
A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?


Alors alors...J'ai aimé beaucoup de points. D'abord le film est très esthétique. Le choix des acteurs me semble très correct. Le déroulement de l'intrigue me convient aussi.
J'ai juste trouvé le film longuet. Si je n'avais pas lu le livre, j'aurai décroché. Là, je voulais vraiment voir comment se terminait le film. Mais mon mec, qui n'avait pas lu le livre était proche de la sieste avancée. Le début est très prenant. Et puis quand on comprend ce qu'il se passe (je n'en dirai pas plus, le spoil est puni par la loi sur ce blog), là ça devient long. 

Ce que j'ai trouvé dommage, c'est qu'on se focalise beaucoup sur l'enquête, ce qu'il se passe dans les médias, et on oublie les réflexions intéressantes sur le couple que j'ai trouvé dans le bouquin.

Pour conclure, je dirai que c'est un très bon thriller. Mais que le livre est plus psychologique. Mon conseil ? Lire le livre ET regarder le film (ou dans l'autre sens, ça fonctionne aussi je pense).

Et vous, connaissez-vous cet auteur ? Avez-vous vu le film ? Des conseils ?

You Might Also Like

3 petits mots

  1. J'ai été voir Gone Girl au cinéma et se fut une franchement belle découverte. En même temps, en inconditionnelle fan de David Fincher, je ne pouvais pas passer à côté. A vrai dire, je me suis même installée dans mon siège, sans avoir vu la bande annonce. Le film est d'un esthétisme particulièrement soigné. Et ça, sans évoquer Ben Affleck ^^. Et puis, bien sûr, il y a l'histoire, le déroulement, le thriller en lui même, qui m'a particulièrement retournée.
    Le bouquin me tente beaucoup. Parce que ça me plait de lire après avoir vu le film (l'inverse me déçoit toujours). Aussi parce que, comme tu le fais remarquer, la relation entre les deux personnages semble plus présente.
    Mais avant, je vais tacher, d'oublier un peu le film que j'ai vu en octobre. Histoire d'espérer me faire surprendre à nouveau.
    Enfin, pour terminer, il faudra repasser sur l'expression "Bravo mec !", parce que Gillian est bien une fille ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai ni lu le livre, ni vu le film mais j'ai très envie de le voir. Je ne suis pas une adepte du roman thriller habituellement, mais ta revue est assez bien écrite que pour me donner envie de le lire :-)
    Merci d'avoir partagé ton avis !

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que c'est un peu dommage qu'on aille pas plus loin dans la psychologie des personnages dans le film mais malgré tout, l'adaptation reste vraiment chouette. Complètement d'accord avec toi pour le choix des acteurs, je trouve que pour le coup, il a vraiment été judicieux.

    Et puis comme tu le dis, c'est toujours assez drôle de se dire "tiens, ça je l'aurais vu autrement". Ça a notamment été le cas avec leur maison à Carthage que j'imaginais bien plus modeste dans ma petite tête ahah!

    RépondreSupprimer

Votre avis compte :)