5 manies de lectrice

10:27


Je lis depuis l'âge de 6 ans. Et en 20 ans de lectures, je peux assurer que j'ai développé un bon nombre de petits tocs, de sales manies et d'étranges comportements...

Un article en somme pour partager avec vous des choses bizarres, peut-être un article à des fins thérapeutiques (n'hésitez pas à me raconter les vôtres...allez s'il vous plait, rassurez-moi, je suis pas la seule..si ?).

1/ Maniaque du bouquin

Je suis une grosse bordélique (je vous jure que le mot est faible). En plus de ça,je ne suis pas soigneuse pour un sou...
Mais alors les livres... C'est maladif : j'en prends soin comme à la prunelle de mes yeux. Je ne corne pas les pages (ou alors d'un léger pincement pour pouvoir noter une phrase plus tard), je ne glisse pas mon livre dans mon sac à mains sans un sachet plastique autour (les clefs peuvent rayer la couverture), je ne pose pas de la nourriture sur les pages (au risque de tacher). Et surtout : je ne "casse" jamais le livre en deux. Abîmer un livre que j'aurai prêté ? Très bonne idée si vous voulez me mettre en pétard !


2/ Les apparences comptent

Quand je décide de m'acheter un nouveau roman (autre qu'un de ceux inscrits dans ma liste de livres à lire), je regarde toujours la couverture. C'est très bête, mais il faut qu'elle me plaise. Si c'est une vulgaire photo trop cliché, bas de gamme ou que je trouve inesthétique : je ne prends même pas la peine de lire le résumé. A cause de cette sale manie il est tout à fait possible que je passe à côté de pépites...

3/ Toujours garder le meilleur pour la fin

S'il y a bien un moyen de torture efficace chez moi, c'est de me menacer de me révéler la fin de mon livre. Oui, véridique, on a déjà eu le toupet de me le faire "Arrête ou je lis la dernière phrase et je te dis comment ça se termine !". Il me serait impossible de lire la fin avant d'avoir tout lu. Impossible. D'ailleurs je ne vois pas l'intérêt : ce serait vraiment gâcher tout le plaisir du livre. Même si je devine le fin mot de l'histoire, je veux le lire !

4/ Je suis une grosse associable

Je peux lire partout, et ça c'est un luxe. Combien de fois j'ai choqué mon entourage "Han mais tu lis en voiture, tu vas avoir envie de vomir". Quoi ? Mais pourquoi vomirai-je ? Au contraire, quand on se tape des heures de voiture c'est quand même le meilleur moment de terminer son pavé ! Je peux lire à la terrasse d'un café, dans le métro, au milieu d'enfants, avec mes potes autour, pendant un film, dans mon bain...Petite, le livre était moyen un hors pair de m'isoler . Dès la première phrase je suis dans le coton de mon imagination et les voix des gens ne me parviennent plus. C'est peut-être agaçant pour les autres (je pense notamment à mon mec lorsqu'on est en voiture).

5/ J'entasse mes étagères 

C'est relativement problématique car j'en fous de partout : étagères, placards, table de chevet, table basse, tiroirs et même bords de fenêtre. Avec 20 ans de lecture à mon compteur, ça fait quelques m³. Je n'arrive pas à jeter les livres : que ce soit mes Chairs de Poule, la collection complète de la Comtesse de Ségur, ou bien les Harry Potter, tout est conservé. Même ceux que je n'ai pas aimé (les livres de philo, si si, ceux dont je ne comprenais même pas le titre).
J'aurai l'impression de commettre un crime contre la culture. Ouais, un peu comme si un livre avait quelque chose de sacré. Flippant, non ?




Bon j'espère que je ne vous ai pas fais trop peur. J'espère aussi que je ne suis pas (trop) seule à faire ces choses-là...

Allez, rassurez-moi, vous aussi vous faites des trucs chelous avec vos livres ? Racontez-moi !

You Might Also Like

7 petits mots

  1. J'ai adoré ton article !
    Je me reconnais dans pas mal de manie dont celle de choisir un livre à sa couverture.. Superficiel quand tu nous tient.. C'est un peu comme les packaging en cosmétique non? ^^
    Par contre LA CHANCE que tu as !! Tu peux lire en voiture?! Moi, un paragraphe et j'ai envie de rendre mon diner de la veille ! Ah et le coup du sachet plastique pour le livre, je t'avoue que c'est du grand Bree Van de Kamp ! J'essaie d'y faire attention ( donc je ne prête pas les livres ) mais là tu m'en a boucher un coin petit canard !

    RépondreSupprimer
  2. Très chouette article! Je me retrouve dans les 2 premier points surtout! Je suis également une maniaque du livre en bon état et je déteste quand il est abîmé >__< ça me rend dingue ces personnes qui aiment torturer leurs bouquins!!!

    Et les couvertures, bah oui, ça compte! C'est con, débile, nul et tout ce qu'on veut, mais je suis sensible à ça!

    Par contre, je n'arrive pas à lire partout. Lire en voiture m'est impossible, ça me donne mal à la tête et je ne me sens vraiment pas bien du tout. De même, j'ai du mal à lire s'il y a plein de monde autour de moi ... l'endroit parfait, c'est chez moi, au calme :D

    RépondreSupprimer
  3. Sympa cet article !
    Je suis bordélique mais je suis maniaque du bouquin , impossible de corner un livre ,surligner une phrase. Je pensais être la seule à glisser mon livre dans un sachet plastique pour le transporter!!
    je ne comprends pas non plus qu'on puisse lire la fin d'un livre avant de le lire ! ça casse tout le mystère!

    Ma manie avec les livres est de toucher la couverture, quand je choisis un livre. Certaines couvertures ont des textures ou des écritures particulières ( surtout si elles me plaisent esthétiquement!)
    J'adore lire dans le train , même si lire dans le bruit me dérange.

    RépondreSupprimer
  4. Je me suis complètement retrouvée dans tes petites manies ! Tout comme toi j'ai une petite tendance à être bordélique mais par contre mes livres sont soigneusement rangés selon plusieurs critères (ordre alphabétique, taille, genre, couleur ...). Je peux passer de longues minutes à regarder ma bibliothèque pour voir si tout est bien ordonné et ça m'apaise de regarder tous ces livres. Je déteste prêter mes livres car j'ai toujours peur de l'état dans lesquels je vais les retrouver ou pire qu'on ne me les rende jamais ! Et pareil, je ne peux pas me séparer de mes livres :)

    RépondreSupprimer
  5. Hahaha, je me reconnais pas mal dans toutes ces manies (donc non, du coup, je n'ai pas eu trop peur ;)) : la couverture m'importe également énormément ! Et pour ce qui est d'être maniaque du livre, n'en parlons pas !

    Par contre, autant je peux lire facilement dans le tram, le train ou le métro, autant j'ai directement la nausée en voiture ou en bus. C'est bien dommage, avec les km que l'on fait pour rentrer voir nos parents, j'aurais pu en lire des dizaines de bouquins !

    RépondreSupprimer
  6. Haha très drôle cet article ^^
    Pour moi aussi la couverture compte !
    Et les "Han mais tu lis en voiture, tu vas avoir envie de vomir" on me les a déjà fait ! Et ça ne me pose aucun problème de lire en voiture.
    Bises

    RépondreSupprimer

Votre avis compte :)